contributor.author: Eric Palazzo

title.none: Jackson, ed., Ordines Coronationis Franciae (Palazzo)

identifier.other: baj9928.9709.002 97.09.02

identifier.issn: 1096-746X

description.statementofresponsibility: Eric Palazzo, Institut de Recherche et d'Histoire des Textes, palazzo@irht-hp.cnrs-orleans.fr

publisher.none: .

date.issued: 1997

identifier.citation: Jackson, Richard A., ed. Ordines Coronationis Franciae: Texts and Ordines for the Coronation of Frankish and French Kings and Queens in the Middle Ages, Volume I. Philadelphia: University of Pennsylvania Press, 1995. Pp. xiv, 283. $49.95. ISBN: ISBN 0-812-23263-1.

type.none: Review

relation.ispartof: The Medieval Review

The Medieval Review 97.09.02

Jackson, Richard A., ed. Ordines Coronationis Franciae: Texts and Ordines for the Coronation of Frankish and French Kings and Queens in the Middle Ages, Volume I. Philadelphia: University of Pennsylvania Press, 1995. Pp. xiv, 283. $49.95. ISBN: ISBN 0-812-23263-1.

Reviewed by:

Eric Palazzo
Institut de Recherche et d'Histoire des Textes
palazzo@irht-hp.cnrs-orleans.fr

Les travaux de Richard Jackson sur les ordines de couronnements français du Moyen Age sont bien connus des spécialistes de la liturgie médiévale ainsi que des historiens. Plusiers de ces articles ont fait date dans ce domaine d'études d'un genre particulier. Je pense notamment à son article "Manuscripts, Texts, and Enigmas of Medieval French Coronation Ordines" (Viator, 23, 1992, p. 35- 70) et surtout à son beau livre Vive le Roi! A History of the French Coronation Ceremony from Charles V to Charles X, (Chapel Hill, 1984). A la page 2 de l'introduction du présent ouvrage, l'auteur souhaite que son livre devienne le pendant de l'oeuvre classique de Reinhard Elze sur les ordines de couronnement des empereurs et des impératrices. Et, de fait, l'importance du travail que nous livre Richard Jackson en matière d'ordines français de couronnement en fait l'ouvrage dorénavant incontournable, avec celui de Reinhard Elze, pour quiconque s'intéresse à ces rituels. De quoi s'agit-il?

Dans une dense introduction de plus de quarante pages, l'auteur annonce ces objectifs. L'essentiel étant celui de fournir une édition des 25 ordines connus du couronnement depuis le sacramentaire de Gellone de la seconde moitié du VIIIe siècle jusqu' à l'ordo de Charles VIII du XVe siècle (voir le tableau p.5). Ce premier volume contient l'edition des ordines I à XIX, accordant ainsi une large place aux rituels carolingiens dont on sait èvidemment qu'on ne peut les qualifier de "français", tandis qu'à partir de l'ordo de Philippe Ier on a affaire à des textes destinés à la liturgie du couronnement des rois de France. Après avoir rapidement rappelé les elements essentiels concernant la royautée médiévale -- en particulier le geste rituel de l'onction--Jackson insiste à juste titre sur le rôle éminement politique qu'ont joué ces textes dans l'histoire médiévale. Puis l'auteur se penche avec beaucoup de précisions sur l'historiographie des recherches dans ce domaine. Les recherches sur les ordines de couronnement ont été marquees par les travaux de savants allemands, tel que P.E. Schramm.

R. Jackson tient beaucoup--et on ne peut que lui donner raison--à la présentation des sources manuscrites utilisées. Celles-ci font l'objet d'une présentation correcte figurant en tête de l'edition de chaque ordo et l'auteur attire l'attention sur l'importance des pontificaux comme livre liturgique majeur pour étudier ces textes. En ce qui les concerne, il se demande les raisons qui ont poussé les évêques à transcrire les rituels de couronnement dans des pontificaux qui, pour la plupart, n'allaient jamais servir au déroulement de ce rite. Je pense pour ma part que cela tient en grande partie à la volonté de codification du texte du pontifical voulue par l'autorité romaine dès le XIIe siècle.

Sur la nature même de l'édition, R. Jackson donne d'importantes précisions. Retenons l'intérêt porté aux précédentes éditions pour tel ou tel ordo, de même que le regard attentif pour les arbres généalogiques de chacun des textes. L'auteur note encore, avec honnêteté, le difficulté de dater bon nombre de témoins avant le XIVe siècle, rendant délicate la restitution d'un archétype. A ceci, il faut ajouter les nombreuses interpolations subies par les ordines. Ainsi, pour chaque ordo, la notice se présente comme suit: Désignation, Date, Autres noms possible, Introduction, Liste de témoins, Précédentes éditions, Principes de l'édition, Texte.

Disons-le sans retenue, l'ouvrage de R. Jackson a atteint les objectifs que ce dernier s'était donné: rendre accessible les ordines de couronnement produits en "France" et donner un état de la question clair et complet sur chacun d'entre eux. J'ajouterai que le livre de Jackson offre bien plus que cela: à savoir une introduction qui n'a aujourd'hui pas d'équivalent sur ces documents et sur la liturgie au cours de laquelle ils sont utilisés.